Besoin d’une aide flexible ? De plus en plus de candidats sont demandeurs.

07 mai 19

Notre société est en mutation permanente. Le Bureau du Plan estime qu’en 2020 nous serons 11,4 millions en Belgique, en 2060 13,1 millions.

Le nombre de personnes isolées aura augmenté de 50% en 2060.  Cette tendance a déjà commencé aujourd’hui.  C’est justement ce groupe-là qui est demandeur de pouvoir faire un job supplémentaire après ses heures.

En 2018, Start People a fait réaliser une étude de marché indépendante pour examiner quel est le profil des personnes qui veulent travailler après leurs heures et quels sont leurs besoins.

Quelques résultats qui ressortent de cette enquête :

  • Pas moins de 45% des personnes interrogées disent vouloir faire un job en plus si c’est possible à un moment qui leur convient.
  • Ces gens-là ont en moyenne 46 ans, possèdent un diplôme d’enseignement supérieur et travaillent à temps plein ou sont (pré)pensionnés. Et si nous y ajoutons les étudiants de plus en plus nombreux qui veulent travailler en dehors des vacances et lorsqu’ils n’ont pas cours, nous avons un nombre impressionnant de candidats qui peuvent être mis au travail de manière flexible.  
  • 56% veulent travailler 3 à 4 heures par jour, parmi eux 60,4% jusqu’à maximum 10h.
  • 50% indiquent vouloir travailler sur demande si on les avertit au moins 2 jours à l’avance.
  • La majorité des personnes intéressées sont prêtes à rouler jusqu’à 30 minutes pour aller travailler en plus.

Cette tendance répond bien aux besoins des entreprises qui recherchent des travailleurs plus flexibles (e.a. à cause de la croissance de l’e-commerce).

Vous avez besoin de collaborateurs flexibles ? Prenez contact avec votre personne de contact chez Start People. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.