Quel type de travaux un étudiant travailleur ne peut-il effectuer?

  • Les étudiants âgés de moins de 18 ans ne peuvent être engagés pour du travail souterrain dans les mines, les carrières et les tourbières. 
  • Le travail qui excède les forces des étudiants, qui menace ou met en danger leur santé, n’est pas autorisé non plus. 
  • Il existe une série d’activités bien déterminées pour lesquelles aucun étudiant ne peut être engagé en raison de l’insécurité. Cette liste est énumérée sous le point ‘Sécurité'.
  • Les étudiants âgés de moins de 18 ans ne peuvent pas effectuer de travail de nuit. Il s’agit du travail entre 20 heures et 6 heures du matin.
    Pour les étudiants âgés de 16 à 18 ans, les limites ont été étendues au laps de temps compris entre 22 heures et 6 heures ou 23 heures et 7 heures, pour autant qu’ils accomplissent des tâches qui, en raison de leur nature, ne peuvent être reportées ou interrompues ou lorsqu’ils travaillent en équipes. 
  • Certaines exceptions sont envisageables dans certains secteurs, comme dans l’horeca. 
  • Des étudiants âgés de moins de 18 ans ne peuvent en aucun cas être occupés entre minuit et 4 heures du matin. Ils ne peuvent pas travailler non plus les dimanches et jours fériés ou les jours de repos complémentaires, ni effectuer des heures supplémentaires, sauf :
    • pour faire face à un accident survenu ou imminent ;
    • pour effectuer des travaux urgents aux machines et au matériel ;
    • pour faire face à une nécessité imprévue.

Dans ce cas, l’employeur doit en informer l’inspection sociale par écrit dans les trois jours, le client/utilisateur est considéré ici comme l’employeur. Les étudiants âgés de moins de 18 ans ont alors droit à un repos compensatoire.