Tout ce que le jobiste doit savoir sur le salaire et la fiscalité

Happy-students

Les cotisations de sécurité sociale sont-elles retenues sur votre salaire?

En tant qu’étudiant vous pouvez travailler pendant 475 heures par année calendrier sous un statut ONSS avantageux. Au lieu de 13,07 %, seulement 2,71 % seront retenus sur votre rémunération brute au titre de cotisations de solidarité. En outre, aucun précompte professionnel n’est retenu sur votre rémunération.

Ces 475 heures peuvent être réparties selon votre choix durant toute l’année. Ceci, aussi bien durant les congés scolaires d’été (juillet, août, septembre) qu’en dehors de cette période.
Ce statut ONSS avantageux a pour désavantage que pour pouvoir en bénéficier vous pouvez travailler au maximum 475 heures.

Si vous dépassez cette limite les cotisations normales de sécurité sociale devront être payées à partir de la 476ème heure et le précompte professionnel sera également d'application. Chez Start People nous appelons ceci “mise au travail comme étudiant soumis”.

Afin de calculer correctement votre cotisation de solidarité, il est primordial pour Start People de connaître le nombre d'heures que vous avez déjà travaillé et que vous avez déjà planifié de travailler durant l’année calendrier en cours.
C’est la raison pour laquelle nous vous demandons sur notre formulaire d'inscription, l'autorisation d'utiliser votre numéro de registre national. Avec le numéro de registre national, nous avons la possibilité de consulter, sur le site sécurisé de l'ONSS, le nombre de jours que vous avez déjà travaillé sous le statut d'étudiant non-soumis.

Vous avez néanmoins toujours la possibilité de nous fournir une attestation avec le nombre d'heures que vous pouvez encore trvailler comme étudiant non-soumis. Sur cette attestation, nous disposons également d'un code nous donnant accès au site sécurisé de l'ONSS.Vous trouverez cette attestation ainsi que de nombreuses informations concernant vos droits et devoirs en tant qu’étudiant non-soumis (= étudiant jobiste) en ligne sur www.studentatwork.be.

Vérifiez vos heures via l'application Student@work-app!

Cette application gratuite vous permet de consulter à tout moment et où que vous soyez, vos nombre d'heures prestées.
Téléchargez l'application sur www.studentatwork.be.

Le jobiste a-t-il encore droit aux allocations familiales?

Jusqu’au 31 août de l’année de vos 18 ans, vous pouvez en tant qu’étudiant, travailler de manière illimitée sans perdre le droit aux allocations familiales.

Après le 31 août de l’année de vos 18 ans et jusqu'à vos 25 ans, vous pouvez durant les vacances d’été (juillet, août et septembre) travailler comme étudiant sans risquer de perdre le droit aux allocations familiales, indépendamment du nombre d’heures prestées et de l’importance des revenus perçus.

En dehors des vacances d’été, il existe une limitation. Vous pouvez alors travailler au maximum 240 heures par trimestre. Si vous travaillez plus, le droit aux allocations familiales sera suspendu pour les trimestres concernés. Et pour avoir droit aux allocations familiales pour les vacances d’été (juillet, août et septembre), vous avez dû y avoir droit au trimestre précédent (avril, mai et juin).

Durant les dernières vacances d’été, vous pourrez travailler au maximum 240 heures. Après ces vacances, vous pourrez durant votre stage d’attente conserver vos allocations familiales pour tous les mois au cours desquels vous ne percevriez pas plus que 541,09 euros bruts.

Le jobiste reste-t-il fiscalement à charge de ses parents?

Pour rester, en tant qu'étudiant, fiscalement à charge de vos parents, vous devez répondre à 3 conditions:

- faire partie du ménage de ses parents au 1er janvier de l'année de l'exercice d'imposition (l'année au cours de laquelle vous remplissez en tant qu'étudiant votre déclaration d'imposition pour les revenus de l'année précédente)

- ne pas être mis au travail chez vos parents

- vos revenus nets ne peuvent pas dépasser:

  • 5.990 euros (3.270 euros net + exonération 2.720 euros net) par an, dans une famille avec deux parents.
  • 7.440 euros (4.720 euros net + exonération 2.720 euros net) par an, si vous êtes à la charge d’un parent seul,

Ces montants sont valables pour l’exercice d’imposition 2019, donc les revenus de 2018.

Pour déterminer les montants nets susmentionnés, on ne tient pas compte du salaire perçu par les étudiants jusqu’à un montant de 2.720 euros par an. Par cette exonération de 2.720 euros les étudiants peuvent donc gagner davantage et rester cependant fiscalement à charge de leurs parents.

Quel est le salaire brut imposable du jobiste?

Ce montant figure sur votre fiche de salaire.

Si vous travaillez avec un contrat étudiant et que vous ne dépassez pas votre contingent de 475 heures, vous ne devez payer qu'une cotisation de solidarité à la sécurité sociale. Celle-ci est bien moins élevée qu'une cotisation sociale normale.

Votre salaire brut imposable est votre salaire brut – la cote part de la cotisation de solidarité à charge de l'étudiant (2,71%).

Attention!
D’autres revenus interviennent aussi dans le calcul. Par exemple, si vous percevez une pension alimentaire, elle est en partie ajoutée à vos revenus, c'est à dire la partie qui excède 3.270 euros nets imposables. Si vous avez travaillé comme ouvrier l’année précédente, vous recevrez un chèque de vacances durant l’année en cours. Cette somme doit être additionnée aux revenus de l’année en cours.

Le jobiste paie-t-il des impôts?

Un étudiant peut travailler en tout 475 heures par an sans que les cotisations sociales habituelles ne doivent être déduites. Si l’étudiant n’est soumis qu’à la cotisation de solidarité, l’employeur ne doit pas retenir de précompte professionnel.

Lorsque l’étudiant travaille plus de 475 heures par année civile, il doit travailler, à partir de la 476ème heure, comme étudiant salarié et on appliquera à ce moment-là les cotisations de sécurité sociale habituelles ainsi que le précompte professionnel. La cotisation ONSS personnelle s’élève à 13,07% sur le salaire brut. Dans ce cas, votre employeur, Start People, retiendra un précompte professionnel de votre salaire brut. Le montant standard pour le précompte professionnel que Start People retient s’élève à 22,8%. Le précompte professionnel est un acompte sur l’impôt annuel dont un travailleur est redevable.

Tout comme les autres travailleurs, les étudiants sont imposés sur leurs propres revenus lorsque ceux-ci dépassent une certaine limite. En effet, les impôts ne sont dus qu’à partir d’un certain revenu annuel.

En tant qu’étudiant, vous ne devez pas payer d’impôts tant que tes revenus ne dépassent pas les 7.730 euro nets imposables sur base annuelle. Vous pouvez alors récupérer le précompte professionnel retenu via votre formulaire de déclaration d’impôts.

Tous les montants mentionnés dans cette brochure sont indexés chaque année. Veuillez en tenir compte. Les montants mentionnés sont ceux de l’exercice d’imposition 2019, revenus de 2018.